Le silence du coucou

Durée: 52'
Réalisation: Predrag Pierre Nikolic
Production: Nikop's Productions

Dans de nombreux pays d'Europe, la saison du fauchage, lors de la moisson, représente un des événements majeurs de l'année agricole.

Afin de préserver toute sa force virile qu'il dépensera le lendemain dans les champs, l'homme se sépare de sa femme et part se coucher seul.

A l'issue d'un dur labeur, après avoir connu le renoncement et l'interdit, tous les faucheurs s'apprêtent à partir vers un endroit qu'on appelle La Montagne de Paradis.

A l'instar de ses ancêtres, Miliyane s'y prépare aussi. Reprendra-t-il dans les bras sa Marie, une fois cette montagne fauchée ?

Au-delà des montagnes

Durée: 26'
Réalisation: Marc Richaud et Predrag Pierre Nikolic
Production: Nikop's Productions

Dans les campagnes de la région de Dragacevo, isolées des trépidations du monde, la tradition de la trompette est toujours bien vivante.

L'orchestre de Milovan Petrovic vient à la rencontre de professions en voie de disparition tels que les chaufourniers, les charbonniers… et tous les environs bruissent car s'ouvre maintenant la nouvelle édition du Festival de Dragacevo dans le petit village de Guca qui va vivre pendant trois jours et trois nuits au rythme de la musique, des fêtes, des banquets.

100 000 personnes se réunissent là pour partager leur amour de la trompette dans une fête baroque aux accents slaves…

Ce film est aussi un hommage à Milovan Petrovic, décédé peu après le tournage. Il nous y apporte un témoignage unique de son œuvre et de sa gloire.

L'odeur du cuivre

Durée: 71'
Réalisation: Predrag Pierre Nikolic Production: Nikop's Productions
Coproduction: Vision Team

Si, dans les Balkans, le cas de Dejan Petrovic, jeune star de musique de cuivre, nous montre d’une manière exemplaire que la trompette continue de se transmettre de père en fils, ici, en France, la tradition de la fanfare dans des écoles d’architecture est aussi bien vivante.

Formé à l’école d’architecture de Versailles, le TZI SLAV, orchestre composé de onze musiciens, se prépare pour représenter son pays au plus grand festival de cuivre au monde, Guča, édition 2006.

Au bout de deux mille kilomètres, dans le camion qui vient de traverser l’Allemagne, l’Autriche, la Slovénie et la Croatie, transpirent le doute et la peur car, dans le feu du Festival, les compagnons, seront-ils en mesure d’apporter ces épices à la française dans ce festin folklorique des Balkans ?

info